Vietnam-humanitaire-aide-enfants-éducation-agriculture-don-ONG

LE VIETNAM

Vietnam-humanitaire-aide-enfants-éducation-agriculture-don-ONG

République Socialiste du Viêt Nam

- Superficie: 346.410 Km²

- Capitale: Hanoï

- Monnaie: Dong (VNDR)

- Population: 90.657.000 habitants

- Religion majoritaire: Sans 75%

- Pauvres MPI / Population: 14%

- Revenu mensuel moyen / habitant: 85 euros

- Population agricole: 48%

- Mortalité infantile: 19.6%

- Espérance de vie: 72 ans

- Taux d'alphabétisation: 93%

 

 

 

Les cartes Postales

Etiré sur 1650 km du nord au sud et riche de 54 ethnies, le Vietnam offre une variété de paysages, de cultures et de climats qu’on ne retrouve rassemblés nulle part ailleurs en Asie du Sud Est.

Suite aux deux guerres qu’il subit, il vécut longtemps refermé sur lui-même se développant très peu.

Mais ces temps sont révolus, les villes sont maintenant bouillonnantes d’activité et la population avance à marche forcée dans le modernisme.

Quelle que soit la période de l’année, une région offre toujours un climat favorable au visiteur, pour peu qu’il accepte une pluie de temps en temps.

Des paysages à couper le souffle, des ethnies aux costumes chatoyants, le soleil, la mer et une gastronomie raffinée sont les ingrédients d’un cocktail au goût inoubliable.

Une autre vision

Des évènements historiques et politiques font que certaines régions ou ethnies, ont été isolées et n’ont pas bénéficiées de développements économiques.

C’est le cas notamment de la province de Gia Lai et d’une partie de sa population, qui, maintenue dans un état de semi isolement éprouve les plus grandes difficultés à se développer.

Dans la chaine montagneuse du nord Vietnam, c’est le relief tourmenté qui isole les villages, difficiles d’accès, ils ne peuvent bénéficier des mêmes équipements que dans les plaines.

Notre intervention

Proche de Pleiku, le poivre très réputé et le café sont les deux productions qui permettent à cette région de la province de Gia Lai de se développer.

Certaines populations ne disposant pas de terres ou des moyens de les exploiter, vivent dans le plus grand dénuement.

Laissés à l’écart du reste du pays, une forme “d’abandon léthargique” s’est installée dans les villages.

Quelques moyens et un peu d’attention les réveillent progressivement.

 

Plan du site

 

© 2014 by Eric Ythier.

Tous droits réservés

Appelez-nous:

+33 (0)9 64 28 00 70

Ecrivez-nous : 5, rue Victor Hugo

                          60330 Silly Le Long

                           France