Cambodge-humanitaire-aide-enfants-éducation-agriculture-don-ONG

LE CAMBODGE

Cambodge-humanitaire-aide-enfants-éducation-agriculture-don-ONG

Royaume du Cambodge

- Superficie : 181.035 Km²

- Capitale : Phnom-Penh

- Monnaie : Riel (KHR)

- Population : 14.656.000 habitants

- Religion majoritaire : Bouddhisme 97%

- Pauvres MPI / Population : 59%

- Revenu mensuel moyen / habitant : 53 euros

- Population agricole : 57,6%

- Mortalité infantile : 54,79%

- Espérance de vie : 62 ans

- Taux d'alphabétisation : 76,5%

 

Les cartes Postales

Comment résumer le Cambodge………MAGIQUE, doit être le mot approprié !

Des fabuleux temples d’Angkor aux plages paradisiaques de Sihanoukville, des bords du Mékong aux villages flottants du Tonlé Sap, on ne peut que tomber sous le charme de ses paysages et surtout de sa population.

 

Pour peu que vous laissiez de côté vos préjugés et que vous vous ouvriez aux autres, les khmers vous laisseront un souvenir inoubliable de simplicité, de politesse et de gentillesse.

Il ne faut surtout pas se contenter des hauts lieux touristiques, dès  la visite des temples  terminée, il faut quitter les hordes de touristes de Siem Reap et s' enfoncer dans les campagnes, où des surprises et  des rencontres magnifiques  attendent aux détours des chemins.

Une autre vision

Notre intervention

Pendant longtemps après la chute des Khmers rouges, la région de Pailin est restée leur fief.

Elle obtiendra un statut d’autonomie en échange de l’arrêt des hostilités envers le gouvernement central.

Riche en pierres précieuses, elle permit aux chefs d’amasser de grosses fortunes, sources de trafics en tout genre et du financement de casinos , construits à la frontière pour les clients Thaïlandais, privés de ce genre d'établissement dans leur pays.

 

La province, sans grand attrait touristique, à la campagne truffée de mines et aux mains d’une mafia sans foi ni loi est abandonnée par tous et pour tout.

Cruellement marqué par les années sombres du régime des Khmers rouges (1975 – 1979), le Cambodge a perdu son élite intellectuelle et approximativement 20% de sa population.

Les 8 millions de mines et engins non explosés dispersés sur le territoire ont été un frein considérable aux investissements et à l’utilisation des terres agricoles.

C'est pourquoi les environs de Pailin (à la frontière de la Thaïlande) restent l’une des zones les plus dangereuses du monde.

Le tourisme, concentré principalement à Siem Reap, Phnom Penh et sur la côte, ne bénéficie d’aucune façon aux populations rurales situées hors de ces lieux de prédilection.

L’extrême précarité des conditions de vie de ces familles induit une lutte quotidienne pour se procurer le minimum vital, et les enfants n’ont malheureusement pas d’autre choix que d’y participer.

 

 

Plan du site

 

© 2014 by Eric Ythier.

Tous droits réservés

Appelez-nous:

+33 (0)9 64 28 00 70

Ecrivez-nous : 5, rue Victor Hugo

                          60330 Silly Le Long

                           France